Parmi les grandes questions auxquelles j’ai été confrontée pendant ma grossesse envois une qui peut pourtant être résolue très facilement : Quels sont les fromages que je peux manger sans crainte ?

Je vais vous aider sur ce point, car j’aime bien le fromage et savoir quels étaient les fromages auxquels j’avais droit s’est révélé un casse-tête au début de la grossesse… jusqu’à ce que je comprenne tout !

Alors maintenant, je n’achète plus mes fromages que chez le fromager ce qui est quand même beaucoup plus simple, sûr et clairement mille fois meilleur pour la santé ! Cela dit, comme j’ai retrouvé ma liste, je la transmets…

grossesse et alimentation

Dans les livres, les fromages autorisés sont décrits sous l’appellation « pate dure » alors que les interdits sont dénommés les « pates molles ». Pour certains fromages, la classification de la pâte de ne fait aucun doute. Ainsi, mon vacherin adoré passera à la trappe pendant les 9 mois (ce qui sera sans doute salutaire à ma prise de poids ;) ).

En revanche, pour d’autres fromages, la classification n’est pas aisée. Il en est ainsi par exemple de la mozzarella. Si elle n’apparaît pas vraiment dure, elle ne me semble pas coulante non plus. Du coup, au début de la grossesse, je faisais attention à toi, m’autorisais parfois certains fromages qui me paraissaient « assez durs » pour culpabiliser ensuite et ce, jusqu’à mon premier cours de préparation à l’accouchement et ses conseils de nutrition.

Et c’est la que j’ai tout compris ! Principalement, c’est là que j’ai compris que la clé de l’achat de fromage pendant la grossesse n’est pas (vraiment) la classification floue de la consistance de la pâte mais la qualification du lait autorisé : lait cru ou lait pasteurisé. Ainsi, tout fromage fabriqué à base de lait cru vous est interdit car le lait n’a pas été chauffé et les bactéries ont pu demeurer. A l’inverse, tout fromage fabriqué à base de lait pasteurisé vous est autorisé car le lait a été chauffé à une température qui a permis l’éradication des éventuelles bactéries. CQFD !

Pour connaître cette information, il suffit de poser la question à votre fromager ou de regarder l’étiquette, sinon voici la liste  des formages autorisés (sachant que de manière générale, il est quand même bon d’éviter tous les fromage industriels) :

– Appenzell

– Babybel

– Boulette d’Avesne

– Buchettes de chèvre

– Brillat savarin

– Chamois d’or

– Chaource

– Chaumes

– Cheddar

– Delice de bourgogne

– Epoisse

– Fol epi

– Fromage à tartiflette

– Gouda

– Gruyère

– Leerdammer (donc pas besoin de faire de malheur ;) )

– 
Maroilles

– Mimolette

– Mozarella (vérifier auprès du fromager mais normalement, c’est bon!)

– Parmesan

– Pavé d’affinois

– Petit Billy

– Raclette

– Rambol aux noix

– Richemont

– Ricotta

– St albray

– Tomme catalane

– Vieux pané

Et pour faire un aussi joli plateau que celui de la photo, c’est ici.