Pour ma préparation à l’accouchement, j’ai eu une chance inouïe… Je suis tombée sur Anaïs de Tinguy Simon et Helena Peres qui préparent tous les vendredis soirs, à la piscine de Saint-Cloud, des femmes et leur mari (et oui!) à accoucher dans les meilleurs conditions possibles.

C’est durant ma préparation à Sainte-Félicité qu’il nous a été conseillé de compléter la théorie par une formation pratique comme le yoga ou la préparation en piscine. Evidemment, certains me répondront que la femme est naturellement faite pour accoucher et qu’il n’est pas nécessaire qu’elle soit préparée pour ça. Je répondrais que oui, la femme est naturellement faite pour accoucher mais qu’il y a une différence entre sortir le bébé (ce que notre corps est effectivement prêt à faire) et bien le vivre (ce qui peut nécessiter une préparation !).

Pour l’info, cela n’intéresse peut-être personne mais, contrairement à Florence Foresti, le jour de mon accouchement a été l’un des plus beaux jours de vie, accouchement compris, et je le dois en grande partie à Anaïs et Héléna et en grande partie (même si cela peut paraitre contradictoire) au Docteur Delubac.

Mais revenons sur Anaïs et Helena…

REspiration accouchement

 

Anaïs travaille depuis de longues années sur la prévention par une travail sur les bébés des troubles psychologiques chez l’adulte. Elle a fondé dans ce cadre l’association des Nayaïdes qui préparent les femmes et leur mari à l’accouchement et au maternage. Les séances de préparation se déroulent en deux temps : une trois-quart d’heures de piscine avec des exercices de respiration (les sons aigües, puis les sons graves – et Anaïs a une grosse voix très grave et très reposante), puis une demi-heure de discussion à l’étage.

Les exercices de piscine

Les exercices dans la piscine sont réalisés souvent par deux. Ce sont des exercices basés sur la respiration, l’appropriation de son corps et la relaxation.

Si vous venez avec votre mari, le bénéfice sera double : vous ferez tous les exercices avec lui, ce qui vous permet de travaillez deux fois plus, de partager un moment de détente avec votre mari, de vous faire bichonner et… qu’il entende tout ce que dit Anaïs et que vous n’oseriez peut-être pas lui répéter !

La piscine est relativement bien chauffée (même si je prenais mon lycra de surfeuse – qui n’a jamais fait de surf – quand il faisait plus froid) et l’ambiance est très agréable.

La discussion

Le seul bémol que j’ai vu sur la partie discussion est que chacun se présente à chaque fois. C’est sympa mais ça prend beaucoup de temps surtout quand on connait les têtes !

Les sujets abordés tournent autour de la péridurale, l’épisiotomie, le rôle du papa, l’allaitement maternel, le portage et… le nerf de la guerre : ne pas laisser pleurer votre bébé !

Il pourrait être intéressant que plus de sujets post-partum soient abordés car durant la grossesse on ne pense qu’à l’accouchement et tout le monde est là pour répondre à nos questions… Mais une fois l’accouchement passé et le bébé dans nos bras à la maison, des milliers de questions se posent et il n’y a plus beaucoup de monde pour nous aider…

Les infos pratiques

Pour vous inscrire il faut appeler la piscine des Tourneroches au 01 47 71 03 38 qui vous donnera le numéro de téléphone d’Anaïs de Tinguy Simon ou contacter directement Helena Peres au 06 76 74 87 06 ou sur son email : calapalo@orange.fr .

 

Il n’y a pas de liste d’attente, pas de dossier de candidature, pas de secrétaire malaimable qui vous demande si vous êtes vraiment résident (un petit clin d’oeil à la piscine de Neuilly), juste deux grands sourires et une voix rassurante qui vous attendront dans la piscine pour vous mettre en confiance.

La piscine des Tourneroches se situe au 17 rue du Mont-Valérien à Saint-Cloud.

Il existe un forfait 5 séances et un forfait 10 séances. Les séances post-natales non utilisées peuvent être répercutées sur les séances de rééducation du périnée. L’inscription inclut l’accès à la piscine. Je ne me souviens plus exactement mais le forfait 10 séances doit couter environ 150 euros pour le papa et la maman (c’est approximatif…).

Photo de Pinterest