Je me suis inscrite à la maternité Saint-Félicité à 6 semaines de grossesse. Heureusement que j’ai parlé à ma cousine de ma grossesse car en bonne provinciale je n’avais aucune idée du fait qu’il fallait s’inscrire aussi tôt pour avoir une place !

J’ai été suivie par le Docteur Delubac sur recommandation de ma cousine (« qui ne voudrait accoucher avec personne d’autre »). Le Docteur Delubac est très doux et très attentif. A ma première visite j’ai trouvé qu’il ressemblait un peu au Père Noël (et quel cadeau !). Bref, c’est très rassurant, surtout pour un primipare. Ma copine a été suivie par les Docteur Conquy et Prouvost. Elle aimait bien le fait que ça change. Moi je trouve qu’il y a déjà tellement de monde que moins ça change, mieux je me porte… 

La maternité Sainte-Félicité est très agréable au niveau des infrastuctures.

Les cours de préparation à l’accouchement était bien faits. La seule chose que j’aurais à reprocher à ce sujet est que les sages-femmes sont plus ouvertes pendant les cours qu’au cours de l’accouchement. Durant les cours on nous dit de ne pas amener son oreiller de grossesse en salle d’accouchement parce qu’il y en a dans toutes les salles. Il n’y en avait pas dans le mienne et la sage femme n’a pas voulu aller chercher celui de la salle d’à côté.

On nous dit aussi que l’on pourrait prendre la position que l’on veut pour accoucher mais ce n’est pas si simple que ça.

La préparation à l’allaitement sont extrêmement utiles. Ma sage femme m’a bien aidé pour la mise au sein et aucun complément n’a été donné. Le seul problème c’est qu’une fois dans la chambre, on vous propose toutes les 15 mn de le prendre en nurserie alors qu’il n’y a pas pire pour le bébé et pour l’allaitement.

Depuis l’accouchement j’ai fait dans ma tête une liste des pour et des contre que voici :

POUR :

– très rassurant

– bonne prise en charge par le personnel

– chambres très confortables (les simples du moins)

– psychologue sur place

– on ne vous embête pas avec les horaires

– le bain du bébé se fait dans la chambre

– très bons conseils pour l’allaitement

 

CONTRE :

– les cours de préparation ne correspondent pas exactement à la réalité (pas d’oreiller dans le salle d’accouchement…)

– le docteur vous guide mais il ne faut pas vraiment vous attendre à influer / décider

– beaucoup d’insistance la nuit pour mettre le bébé en nursery (il y en a à qui cela plait, mais pas moi !)

– le prix si vous n’avez pas une bonne mutuelle

 

Depuis, j’ai beaucoup évolué et je regrette beaucoup mon choix… et en même temps pas mes copines ni ma cousine. Mon deuxième garçon est né à la clinique de la Sagesse à Rennes tout en naturel, avec un respect complet de mon choix et des sensations ce qui m’a fait prendre vraiment conscience du non-respect du corps de la femme à Saint-Félicité.